• COVID 19

    La pandémie de COVID 19 vient également perturber tous les projets humanitaires.

    Au TOGO, la fermeture des frontières, le confinement, le blocage des villes, les règles de distanciation et le couvre feux  nous obligent à reporter au mieux à cet automne le projet de construction du bâtiment scolaire de NOEPE.

    Il ne reste plus qu'à espérer pour nos 14 coureurs solidaires que l'édition 2020 de l'UTMB puisse bien avoir lieu, et dans des conditions de sécurité optimales.

    Dans tous les cas, leur préparation physique étant totalement remise en cause par le confinement, nous comptons sur leur ingéniosité et leur patience pour se maintenir en forme!

    Nous leur souhaitons, ainsi qu'à tous les fidèles lecteurs de ce blog, d'échapper au virus, ou mieux, de le voir passer dans la douceur afin de s'immuniser pour les mois à venir.

    Cordiales pensées de toute l'équipe de l'asso PAGALA

     


  • Commentaires

    1
    Marie-Pierre MOUTTET
    Lundi 20 Avril à 12:40

         En cette période encore pleine d'incertitude, nous devons absolument demeurer optimistes ! Souhaitons que cette affreuse pandémie s'atténue peu à peu et disparaisse... Restons positifs ! A l'heure où plusieurs pays envisagent le déconfinement et un retour progressif à la vie normale, gardons l'espoir, que d'ici la fin août, la 18 ème édition de l'UTMB puisse se dérouler dans des conditions sanitaires satisfaisantes afin de sauvegarder la santé et la sûreté des sportifs, des organisateurs, des bénévoles et du public.

         Au même moment, non loin de là, devrait se courir la 8 ème édition de l'Echappée Belle. Espérons que cette magnifique traversée de part en part du Massif de Belledonne aura lieu également.

         En Afrique, où l'épidémie a débuté plus tardivement que dans d'autres régions du monde, souhaitons que ce virus ne prenne pas trop d'ampleur. Il nous faut être solidaire de ce continent pauvre, qui a déjà tant souffert et qui a peu de moyens pour lutter avec un système de santé défaillant. Il faut à tout prix endiguer la propagation de cette contagion et éviter une éventuelle catastrophe humanitaire, économique et sociale.

         Attendons, le plus patiemment possible et sans trop d'inquiétude, la réouverture des frontières qui permettra  à l'association de réaliser, à nouveau, de beaux projets caritatifs.

     

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :