• NOVEMBRE A PAGALA COTÉ JARDIN

     

    NOVEMBRE A PAGALA COTÉ JARDIN

    Le puits toujours en panne, empli d'eau de pluie qui repose sur la couche de roche  dure trouvée à quatre mètres de profondeur. le puisatier doit "incessamment sous peu" se remettre au travail...en attendant, grenouilles et autres batraciens ont trouvé un petit paradis bien tranquille!

     

    NOVEMBRE A PAGALA COTÉ JARDIN

    Les haricots disparus juste avant leur récolte: cette fois ce ne sont pas les zébus mais des maraudeurs qui ont profité du travail patient et généreux des orphelins et sont venus voler le fruit de plusieurs mois de labeur.

     

    NOVEMBRE A PAGALA COTÉ JARDIN

    Du coup tout le Manioc a été ramassé avant d'être volé à son tour...

    NOVEMBRE A PAGALA COTÉ JARDIN

     

     

    NOVEMBRE A PAGALA COTÉ JARDIN

     

    NOVEMBRE A PAGALA COTÉ JARDIN

     

    Il a été pelé, bouilli, séché, avant d'être moulu en farine, une des bases de l'alimentation traditionnelle

     


  • Commentaires

    1
    soeurette
    Dimanche 11 Décembre 2016 à 19:25

    pas drôle le coup des haricots ! 

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Marie-Pierre MOUTTET
    Lundi 19 Décembre 2016 à 19:11

    Que d'efforts fournis par ces adorables et courageux enfants...malheureusement bien amoindris par des voleurs !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :