• Un petit "grand brûlé" chanceux

    Le hasard a encore bien fait les choses... la veille du départ pour le Togo nous parvenait une dotation en pansements spécialisés de la part de Marie Claire, infirmière sympathisante de notre association, avec ces explications

    Le miel se presente sous différentes formes, seul ou additionné d’un alginate (action fibrinolytique) notamment, et plus ou moins concentré 80 à 100% de miel.
    Les compresses de Miel sont rigides, à la chaleur elles se ramollissent, et fondent sur la plaie...
    Il faut découper la plaque pour qu’elle recouvre le lit de la plaie, s’il vient agresser la peau saine des berges, un peu de vaseline ou autre écran à la peau peut protéger.
    Nous l’utilisons sur différentes types de plaies et à différents stades. (cela n’est pas adapté à une plaie présentant un exsudat important: trop de macération). Nous avons de très bon résultat.
    Il faut savoir que, cela peut rendre le pansement douloureux pendant les 20mn qui suivent l’application (il imprègne la plaie), et pour d’autres bien plus longtemps par son action astringente. Le pansements peut rester en place jusqu’à 5 voir 7 jours maxi, sur une plaie calme à faible risque infectieux. 
    Cordialement
    Marie Claire J.

    A son arrivée à Pagala, notre  Doc découvre un enfant de 18 mois ébouillanté que l'équipe du Dr Ferdinand a pris en charges depuis 7 jours pour des brûlures du 2ème degré .                                  La qualité des soins est remarquable malgré le peu de moyens, mais les zones les plus profondément atteintes trainent à cicatriser et l'infection menace.                                                                            L'équipe soignante saisit l'occasion d'utiliser les fameuses compresses au miel: celles ci vont apporter une cicatrisation remarquablement rapide.                                                            

     

    Ames sensibles s'abstenir,

    voici quelques photos de l'évolution du petit brûlé .

     

    Un petit "grand brûlé" chanceux 

                                     Les premiers jours

     

    Un petit "grand brûlé" chanceux

     

     De savants pansements  et bandages 

     

    Un petit "grand brûlé" chanceux 

    L'enfant "momie " très apaisé par les pansements

     

     

     

     

    Un petit "grand brûlé" chanceux

    Les compresses au miel pour la cicatrisation

     

     

    Un petit "grand brûlé" chanceux

    après 3 semaines de soins,un petit "grand brûlé" rescapé et une maman heureuse

     

    L'enfant restera certes marqué de cicatrices toute sa vie , mais  sa vie est sauvée, grâce à l'efficacité de l'équipe soignante , grâce au professionnalisme du Dr Ferdinand qui a su gérer médicalement le risque septicémique qui menaçait, et grâce à cette enchainement de hasards qui a fait arriver les compresses "miracles " à Pagala au moment opportun.

    Hasard? Dieu est grand nous disent les africains quand le destin leur sourit ( le "allah akbar" des musulmans en est d' ailleurs l'équivalent, et non  une incitation au djihad !)

     

     


  • Commentaires

    1
    Marie-Pierre MOUTTET
    Lundi 1er Mai à 09:47

    Signe du destin ? Coïncidence, hasard ou volonté de changer les choses ?

    Chacun a sa propre conception de l'existence...

    En tout cas une issue heureuse pour ce petit brûlé.

    Bravo et merci à tous les acteurs qui ont contribué à sa guérison...  la vie est un trésor.

    Un témoignage touchant et poignant qui suscite en nous de vives émotions !

    2
    josette baisse
    Jeudi 4 Mai à 16:49

    quel bonheur que vous soyez arrivés avec ces pansements juste à temps pour sauver ce bébé....ilvous doit la vie....

    3
    marie claire
    Jeudi 11 Mai à 12:01



    Merci pour ce retour que je vais partager avec toute l’équipe.
    Emotion!!
    C’est beau le "hasard"…. .
    Un Grand Grand bravo à tous ceux qui ont gravité autour de ce petit bonhomme.
    Cordialement
    Marie Claire 

    4
    Roll Til
    Jeudi 11 Mai à 12:02
    Où les miracles de la synchronicité à la quelle il faut toujours être à l’écoute...
     
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :